Excellence opérationnelle 4.0

 

La 4ème révolution industrielle a commencé :
l’Excellence Opérationnelle n’est pas un gadget, une mode ou un plus, c’est l’une des conditions de survie de nos industries.

Management opérationnel : les hommes

Tout d’abord, pour atteindre L’Excellence Opérationnelle, il faut des individus formés, autonomes, communicants et motivés.
Le pilotage par objectifs, les réunions quotidiennes, les propositions d’amélioration , le suivi des plans d’actions renforcent la réactivité de l’organisation et l’implication des équipes

Lean Manufacturing & Supply Chain : les méthodes

Cette approche de la gestion de production, en filiation directe avec le « Toyota Production System » permet à l’organisation industrielle d’être dans une démarche d’amélioration continue (KAIZEN) tout en réduisant les principaux gaspillages (MUDA).
Parmi ces outils-méthodes, on retrouve le 5S, la TPM, la VSM, le Hoshin…
Supply Chain : stratégie achat, intégration des fournisseurs, PIC/PDP ou S&OP, optimisation des stocks

Industrie 4.0 : les nouveaux champs du possible
L’arrivée du « Big Data » et de l’Intelligence artificielle dont ne nous voyons que les prémices vont révolutionner les organisations industrielles
L’automatisation & la robotisation évolueront avec l’émergence des Cobots
Les nouveaux capteurs intelligents et l’internet des objets permettra de renforcer la maîtrise des process et la maintenance préventive reliés à des systèmes SCADA intelligent
L’impression 3D permet de réaliser des objets, non-fabricables jusqu’à présent

Exemples de réalisation :

  • Mise en place de la démarche Lean Manufacturing et pilotage de chantiers

  • Mise en place du management opérationnel : management par objectif, réunions périodiques, KPI, formation aux outils

  • Standardisation d’une nouvelle gamme de cellules robotisées

  • Recomposition de panels fournisseurs

  • Refonte d’un centre de distribution : classement ABC, préparation « Pick-Pack-Ship »

  • Optimisation du service client