Innovation

Les créatifs ne doivent pas se brider et même une idée originale ou une erreur peut permettre d’aboutir à une évolution technologique majeure.  La curiosité, le goût de la réflexion et le désir de créer sont les principaux moteurs de l’innovation. L’innovation reste finalement au service de la stratégie globale de l’entreprise.

Gestion de l'innovation

Il existe 2 types d’innovation qu’il est essentiel de distinguer :

  • L’innovation de rupture avec une technologie existante mais un nouveau business model

  • L’innovation radicale avec l’émergence de nouvelles technologies.

 

Dans les 2 cas, Pour innover, il est essentiel de mettre en place un climat de confiance, intégrer des vues extérieures, bien sûr de clients mais aussi de fournisseurs ou autres partenaires pour apporter de la valeur ajoutée. Le génie collectif l’emporte sur l’individu et une expérimentation bien « phasée » (Objectif, adhésion, faisabilité, fiabilité, analyse de la création de valeur) représente un avantage majeur.

Méthodologies

Certaines méthodes permettent de stimuler la créativité et d'arriver au résultat plus rapidement :

  • La Méthode Scrum, une méthode « Agile » principalement utilisée pour les projets de développement informatique mais qui peut être détournée pour d’autres processus de gestion de projet

  • Le Système d’Innovation Minimum viable

  • Le Brainstorming qui prend toute sa valeur avec des individus qui expriment leur différence avec sérendipité et interdisciplinarité

  • Et donner les objectifs : les produits ou services ne sont pas créés dans l’absolu. Les basiques de planification et de budget restent nécessaires. Il faut donc quelques données d’entrée : l’analyse du marché et des besoins client… et une vision de l’avenir.

Exemples de réalisation :

  • Définition de nouvelles gammes de produits incluant de nouvelles technologies

  • Nouveaux business modèle pour une gamme de produits existante

  • Adaptation d’une gamme de produits existante à un nouveau segment de marché